Pédagogie

Avant tout, il s’agit de partir de l’élève pour l’amener à découvrir ce qu’il ne sait pas mais aussi ce qu’il sait déjà.

Résistance à l’air du temps

La pédagogie, c’est une résistance, à égalité avec la création artistique. Résistance joyeuse à l’idéologie quasi religieuse que tout s’achète et tout se vend. Dans nos ateliers et nos stages, c’est un choix avec les petits et les grands, d’encourager le regard critique, l’humour et la remise en question des idées reçues.

Nous sommes tous différents et c’est là notre chance

L’important c’est d’accompagner la singularité de chacun au sein du groupe. Pour que chacun trouve sa liberté. La liberté s’exprime dans la capacité à s’engager. Au théâtre cela se traduit par la capacité à faire des choix … de textes, de traitement, de regard. C’est aussi oser se tromper.

Liberté sous contraintes

Tout part de l’improvisation, sans thèmes, sans sujets mais avec règles et contraintes, passages obligés et stimuli. Notre expérience nous a appris  que dans cette contradiction, comédiennes et comédiens font la part belle à l’invention.

Boîte-à-outils

La technique n’est pas un préalable mais elle est incontournable, le meilleur révélateur et le meilleur fixateur de ce qu’on a à dire et à montrer. Elle aide à passer les obstacles, à révéler et dessiner le subliminal, à retenir ce qui nous échappe. Au coup par coup, à la demande, on s’attarde un moment, on étire le temps sur un détail, la tenue d’un geste ou d’un son, une allitération, un hiatus, la présence primordiale du corps. On en fait une leçon entre deux instants d’invention