L’effet fin de siècle

Extrait de la scène « Les battants fous ». Jeu : Françoise Le Plénier et Thomas Germaine

Photo Théâtre des charmes - Ikken Photo
Photo Théâtre des charmes – Ikken Photo

Fantaisie au monde du travail tertiaire
Création collective, écriture de plateau
Texte : Frédérique Grandpierre-Vitali
Mise en scène : Jean-Marc Talbot et Serge Gaborieau
Distribution: Gwen Buhot, Jane Fabulet-Roberts, Marie-Hélène Garnier, Thomas Germaine, Sylvain Josse, Bénédicte Lesenne, Françoise Le Plénier

Photo Théâtre des charmes - Ikken Photo
Photo Théâtre des charmes – Ikken Photo

L’effet fin de siècle est le résultat de nos cauchemars. C’est une fantaisie ironique, un témoignage décalé et acide sur le monde, un sale rêve pour rire, peuplé de monstres qui nous rappelle étrangement notre petitesse et nos désarrois.
Nous avons jeté des actrices et des acteurs dans le chaudron. Nous les avons choisis pour leur capacité d’invention, leur regard ironique sur le monde, l’originalité de leur voix, l’étrangeté de leur silhouette.
Dans le précipité bouillonnant de leur imaginaire malmené par nos soins, Frédérique Grandpierre a trié les meilleurs morceaux pour livrer un texte incisif, cruel et drôle où des personnages d’alors s’agitent et se débattent dans le monde impitoyable du travail.
Il y est question des rapports humiliant/humilié, de la peur que l’on a les uns des autres, de nos lâchetés, de nos colères. Les dialogues, monologues, lazzi, balayés par des scènes de ménage chorégraphiées, se succédent à un rythme rapide, dans un style burlesque.
tdc-logo
En novembre 2016, à l’invitation du Théâtre des Charmes, pour son 30ème anniversaire, et grâce à son hospitalité, les artistes de l’effet fin de siècle et la 56ème – artistes associés, ont remis en état leur spectacle créé en 1998. Sans surprise, ils ont pu vérifier, avec leurs amis spectateurs, son caractère visionnaire.

Pour en savoir plus: Effet Fin de Siecle
La presse en parle : DOSSIER DE PRESSE